26 avril 2024

Partage cet article :

A la découverte de la start-up… MAGMA Energy ® !

Inside start-up, l’interview qui met en lumière les start-up incubées à la Technopole de l’Aube en Champagne.

Thierry Gahamanyi, le fondateur de Magma Enery nous parle de sa start-up

Une bonne raison d’entreprendre dans l’Aube ?

Je ne suis pas aubois d’origine et je suis venu parce qu’il y avait la Technopole. Ca s’est avéré être une opportunité dans la mesure où non seulement j’avais accès à cet accompagnement, à cet écosystème de développement qui pousse tout entrepreneur à aller de l’avant. Mais aussi parce que j’avais une proximité vis-à-vis de ma clientèle.

C’est cet écosystème qui fait que l’Aube est parmi les départements les plus en avance sur la méthanisation, sur la production du biogaz et qui fait que je sois là.

Tes peurs avant d’entreprendre ?

En fait je n’imaginais pas du tout entreprendre pour être franc. J’avais bien l’idée mais j’étais dans une bonne situation, avec une carrière toute tracée. Mais à un certain moment je me suis dit « c’est pas assez ». C’est pas assez parce qu’en fait au fond de moi il y avait cette envie de pouvoir faire des choses. Cette envie qui dit « il faut y aller ».

Les peurs qu’on peut avoir sont d’abord la perte de revenu. Avant j’avais un salaire, une bonne situation, je fais quoi demain ? Ce qui se rajoute aussi en tant que père de famille, c’est qu’on a d’autres responsabilités, c’est se dire que ça ne dépend pas que de nous. C’est donc une peur à surmonter soi-même mais c’est aussi à surmonter avec son entourage.

C’est quoi ta start-up ?

Magma Energy est la première centrale d’achat dédiée aux producteurs des énergies renouvelables. L’idée est de regrouper tous les besoins en équipement et services des producteurs de biogaz du monde agricole sur une seule et même plateforme. Le but est de leur faire gagner du temps, de l’argent, plus de visibilité et de leur permettre d’optimiser les coûts de leur exploitation.

Parle-nous de votre innovation

C’est une innovation de service. C’était la première fois qu’on arrivait à mettre tous ces services, tous ces besoins sur une plateforme unique. On a plus de 200 fournisseurs qui viennent du monde entier.

Une bonne raison d’entreprendre dans l’Aube ?

C’est une belle expérience, c’est un endroit unique. On arrive à avoir un contact avec de nombreux acteurs. Je sais que si je veux un spécialiste en marketing ou en comptabilité par exemple, je n’ai qu’à envoyer un mail et on me donnera le nom de la bonne personne. C’est tous ces éléments dont on a besoin en tant qu’entrepreneur car on a 50 000 choses à faire et on ne peut pas être bon partout. On a besoin de cet écosystème qui nous accompagne.

Mais c’est aussi car ici on peut discuter avec d’autres entrepreneurs qui ont les mêmes conditions que nous, les mêmes soucis, les mêmes problématiques !

Ton dernier succès/ton dernier flop ?

Combien d’heures il y a dans une journée ? Il y en a 24 et il y a 24 succès et 24 échecs à chaque fois !

Le premier succès notable c’est qu’en si peu de temps d’avoir accompagné autant de méthaniseurs. C’est cette fierté, de se dire que même si j’ai passé une mauvaise journée, je suis fier de moi.

Un mot pour un futur entrepreneur ?

Il y a une phrase que j’aime : « The sky is the limit ». On se rend compte que les seules barrières qui existent ce sont celles que l’on se met. Allez-y à fond et derrière vous adapterez. En tout cas ne vous mettez pas de barrières, foncez !

Retrouvez son interview vidéo sur notre page Youtube